Littérature québécoise

Il y a de cela 25 ans, un spectacle a vu le jour à Montréal. Un spectacle délirant, provocateur et innovateur, tellement qu’encore aujourd’hui ce spectacle fait parler. Je n’étais pas là lorsqu’il a vu le jour, mais heureusement, les éditions Somme toute ont republié le texte de Cabaret neiges noires en 2017. Cela permet donc de redécouvrir ce spectacle qui a marqué une génération.

Cabaret neiges noires est l’oeuvre de quatre dramaturges soit Dominic Champagne, Jean-Frédéric Messier, Pascal Rafie et Jean-François Caron. Un spectacle monté en numéro, en plusieurs histoires qui se chevauchent et s’entremêlent pour dresser un portrait critique de la société québécoise des années 90. Un couple amoureux, une vieille dame et son fils, les Joyeux Troubadours, Martin Luther King, beaucoup d’éléments qui donnent le ton au spectacle.

Un genre du théâtre qui a par contre ses limites. C’est une forme trop chaotique et rocambolesque pour être lu. Sans les personnages sur scène, sans le visuel, il devient très difficile de suivre ce qui s’y passe et d’en être complètement submergé. Étant donné les diverses histoires et personnages, il y a des éléments que l’on perd dans ce chaos. Sur scène, ce devait être une toute autre chose. Des personnages qui fusent de partout et des répliques extravagantes devaient être tout un spectacle sur scène. Jeanjean qui sort du public et des personnages qui changent de numéros tout bonnement. Le spectateur était sans cesse submergé d’informations.

IMG_1447

Jeanjean est le personnage le plus provocateur. À tout moment, il entre sur scène ou sort du public pour émettre une réplique qui frappera le spectateur. Il est cru et direct. Il n’a pas de filtre et c’est ce qu’il faut pour une pièce comme celle-ci. Une pièce provocatrice. Je crois qu’il représente ce que beaucoup pensent, mais n’ose pas dire tout haut. Il est un peu le mouton noir de la pièce et c’est ce personnage qui m’a marqué. Ce personnage m’a fait comprendre le but de la pièce. Il m’a ouvert les yeux.

Le théâtre est un genre à découvrir ou à redécouvrir. C’est un divertissement, un art qui est présent depuis longtemps et qui permet à tout un chacun d’y trouver un peu de joie. Le théâtre est fait pour faire vivre des émotions et Cabaret neiges noires a réussi! À voir ou à lire sans aucun doute!

Pour acheter ce roman, c’est ici! Vous m’aiderez à payer le blogue!


Cabaret neiges noires

Dominic Champagne, Jean-Frédéric Messier, Pascal Rafie, Jean-François Caron

Éditions Somme toute (2017)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *