Littérature québécoise

Deux heures, c’est le temps qu’il m’a fallu pour lire ce petit roman de Simon Boulerice. Cet auteur, je l’adore! Un style d’écriture simple et aéré, des personnages loufoques et des sujets d’actualités, il a tout pour plaire. Et encore une fois avec Paysage aux néons publié aux éditions Leméac, il m’a amenée dans son univers et j’aurais aimé ne jamais en sortir.Paysage aux néons de Simon Boulerice

Léon a un programme d’entraînement personnalisé. Du vélo stationnaire, de la corde à danser, du « leg press », des poids et durant tout son entraînement, il ne choisit pas d’écouter de la musique comme tout le monde, non, il lit. Il lit des poèmes sur son vélo et entre chacun de ses exercices.

« […] si je ne pédale pas, j’ai moins de concentration, et les mots lus passent dans le beurre. Quand je pédale, j’ai l’impression que les mots circulent et s’inscrivent davantage en moi. »

Au gym, au travers de son programme d’entraînement et de ses poèmes, il rencontre Félinda, une coiffeuse avec un Coke diète à la main qui vient passer du temps à distance avec Marky Mark. Celui-ci semble être la star du gym, il fait gonfler ses muscles en se regardant dans le miroir et en prenant des selfies. Il ne regarde personne, pas même Félinda, sa copine au lit. Marky Mark représente le corps et le désir. Un tas de muscles, de gros poids et un petit coeur qui a de la place pour une seule personne.

Étant une grande adepte de sport, je me suis vue dans ce petit roman construit en plan d’entraînement. Les chapitres sont divisés par les différents exercices que doit faire Léon. Des croquis du personnage non terminés sont éparpillés dans les pages de la vie de Léon. Une lecture légère, mais écrite avec poésie. Une section entière écrite en vers rappelle les poèmes que Léon laisse sur les fiches des utilisateurs du gym.

Je ferme ce livre avec le coeur léger, avec l’envie de courir vers la librairie la plus proche pour retrouver un récit de Simon Boulerice.  Je vous invite à ouvrir Paysage aux néons avant de vous coucher, dans le bus, au soleil ou au gym sur votre vélo, peu importe pourvu que vous tourniez les pages de ce petit roman!  L’une de mes prochaines lectures sera certainement Jeanne Moreau a le sourire à l’envers pour retrouver le personnage de Léon.


 Paysage aux néons
Simon Boulerice
Leméac édition (2015)
112 pages

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *